Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

LE PRÉSIDENT MARTELLY ET LA FUSION DES SOCIAUX-DÉMOCRATES HAÏTIENS

25 Septembre 2013, 10:48am

Publié par haiti-refondation-org

LE PRÉSIDENT MARTELLY ET LA FUSION DES SOCIAUX-DÉMOCRATES HAÏTIENS

PARTI FUSION DES SOCIAUX-DEMOCRATES HAÏTIENS (FUSION)

NOTE DE PRESSE

Le Parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens (FUSION) informe ses militants et le public en général qu’une délégation du Parti composée de la Présidente Edmonde SUPPLICE BEAUZILE, du Secrétaire Général Rosemond Pradel, du Vice-Président Alix RICHARD, du Secrétaire National à la justice Robert BEAUZILE et des Conseillers Spéciaux Serge GILLES et Robert AUGUSTE a rencontré aujourd’hui à sa demande, le Président de la République Joseph Michel MARTELLY. Celui-ci était accompagné de plusieurs de ses conseillers politiques.

La FUSION a partagé avec le Chef de l’Etat ses préoccupations et ses inquiétudes sur la dégradation de la situation politique qui a engendré des crises multiples qui menacent la stabilité du pays et le système démocratique. Les discussions ont été franches et les points de vue des uns et des autres ont été exprimés dans une ambiance empreinte de cordialité.

La FUSION a fait remarquer au Chef de l’Exécutif qu’il est important de prendre toutes les dispositions pour éviter au pays de sombrer dans le chaos.

La FUSION a insisté sur la nécessité pour la Présidence d’envoyer des signaux d’apaisement susceptibles de décrisper le climat politique et de favoriser le démarrage d’un dialogue sans exclusive avec les forces politiques et l’ensemble des secteurs de la vie nationale. La FUSION a réitéré sa proposition d’une large concertation en vue d’aboutir à la signature d’un pacte de gouvernabilité ou tout au moins de parvenir dans l’immédiat à un accord politique.

Le Président a confirmé sa détermination à poursuivre dans la voie du dialogue pour débloquer la situation.

La FUSION demeure convaincue que la meilleure formule de sortie de crise ne réside pas dans la confrontation permanente mais dans le dialogue constructif et dans la recherche de consensus suffisants sur les questions essentielles.

Port-au-Prince, le 23 septembre 2013

Edmonde SUPPLICE BEAUZILE
Présidente

Commenter cet article