Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

LE SECTEUR PROTESTANT S’INDIGNE

2 Septembre 2013, 12:48pm

Publié par haiti-refondation-org

Coup de gueule du secteur protestant 

 par Robenson Geffrard

 

« Un groupe gaspille les biens du pays. Il vit dans l'opulence alors que la population est dans la misère. Les dirigeants ne disent pas la vérité au pays dans plusieurs domaines. Ce qui provoque des inquiétudes dans le secteur protestant », tel est le constat d'environ 200 leaders religieux protestants réunis dans la commune de Torbeck les 21, 22 et 23 août sur la situation du pays à l'initiative de la Fédération protestante d'Haïti.

Dans la déclaration de Torberck dont Le Nouvelliste a eu copie, nous lisons :

« De nombreux scandales politico-judiciaires troublent la conscience nationale, des citoyens sont poursuivis, arrêtés, battus et détenus pour des motifs politiques en dehors du cadre réglementaire de la Constitution et des lois de la République. Ces scandales salissent l'image de la justice incapable de s'élever au-dessus des parties pour dire le mot du droit, de la loi et de la justice, en protégeant les droits et les libertés des citoyens, et en sanctionnant les écarts et punir les coupables des crimes et des violations de la loi, quels que soient les auteurs, les complices ou les bénéficiaires de ces crimes. »

Selon les leaders du secteur protestant, « les couches majoritaires de la population sont livrées à elles-mêmes, les familles haïtiennes sont choquées par les gaspillages ostensiblement affichés de nos dirigeants. »

Les pasteurs dénoncent également le fait que l'organisation périodique et régulière des élections est tantôt retardée, tantôt empêchée par « l'intrusion inacceptable de l'exécutif dans la formation et dans le travail douteux de l'institution électorale chargée pourtant de les organiser en toute indépendance et en dehors de toute tentation de contrôle... »

« La Fédération protestante d'Haïti (FPH) lance un appel pressant aux plus hautes autorités du pays pour qu'elles se ressaisissent au nom des intérêts supérieurs de la nation et de l'Etat. Elles doivent réduire les frustrations collectives longtemps contenues de ces secteurs sains et vitaux de la nation qui n'ont jamais eu droit depuis 1860 à une répartition équitable des allocations budgétaires... », lit-on dans la déclaration.

Invité jeudi matin à l'émission Panel Magik sur Radio Magik 9, le président de la Fédération protestante d'Haïti a déclaré que : « les dirigeants du pays ne se préoccupent que d'argent et de sexe ». Selon le pasteur Sylvain Exantus, les autorités ne font rien pour changer les conditions de vie de la population qui, à son avis, croupit dans la misère.

« Nous avons constaté que l'éducation n'est pas la priorité des dirigeants, a dénoncé le pasteur Exantus. Elle est négligée. Alors que la rentrée des classes est renvoyée, les rendez-vous de bamboches populaires, eux, ne sont jamais renvoyés, a-t-il dit jeudi matin sur Radio Magik 9. »

Le président de la Fédération protestante a dit constater une difficile cohabitation entre les trois pouvoirs du pays. Selon lui, l'exécutif commet des excès de pouvoir, certains parlementaires défendent leurs intérêts personnels et ceux de leur clan tandis qu'au pouvoir judiciaire les scandales se suivent et les dossiers importants traînent en longueur. Sylvain Exantus a vivement critiqué le président du CSPJ, qui, a-t-il rappelé, avait dit que l'enquête de l'institution sur la mort du juge Jean Serge Joseph est personnelle. « C'est une aberration », a-t-il fustigé.

Sylvain Exantus a appelé les dirigeants du pays à faire une analyse de la situation afin de voir réellement où ils veulent conduire le pays. « Nous sommes pour un dialogue national franc, a-t-il dit. Un vrai dialogue. Nous ne sommes pas pour un vide institutionnel. Les forces vives de la nation, les responsables du pays sont supposés avoir la maturité nécessaire pour se parler en vue de sortir de cette situation. Avant le 14 janvier 2014, ils doivent trouver une solution afin d'éviter un vide institutionnel qui conduise à l'instabilité.» Le pasteur a invité « la population chrétienne protestante du pays à garder la foi, à maintenir les valeurs protestantes, à sauvegarder la mission prophétique de l'Eglise, à prêcher et répandre l'Evangile transformateur de Jésus-Christ. »

http://www.lenouvelliste.com

Commenter cet article