Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

L'énergie, une priorité ?

5 Avril 2013, 02:31am

Publié par haiti-refondation-org

L'énergie, une priorité ?

par Jean Pharès Jérôme 

Depuis un certain temps, le service de communication de l'Electricité d'Haïti publie des avis dans la presse pour annoncer que telle ou telle zone sera privée d'électricité tel ou tel jour. Quel signe de respect ! Quelle politesse ! Oui, dans l'administration publique où l'on repousse très souvent les contribuables, on a de quoi se réjouir quand on nous témoigne du respect. N'est-ce pas les résidents des quartiers, vous qui avez déjà reçu les notes d'excuses de l'ED'H ?

Ce serait bien si les responsables de la compagnie publique continue sur cette voie! Certains diraient que ce n'est pas un bon conseil. Considérant la piètre performance de la compagnie ces derniers mois, le gros du travail des responsables de l'ED'H consisterait à s'excuser auprès de ses abonnés. Combien de notes d'excuses la compagnie publierait-elle par jour pour ne rien rater des excuses à faire?

Depuis des décennies, la crise énergétique est récurrente en Haïti au point qu'une note annonçant une coupure d'électricité dans une zone attire l'attention. La prochaine fois, pour les quartiers qui ne figurent pas sur la ligne prioritaire de l'ED'H, on pourra aussi annoncer l'horaire d'électricité. Avec une telle stratégie, les abonnés légaux, même les abonnés de fait qui n'ont pas une source d'énergie alternative, ne se laisseront plus prendre au dépourvu par les coupures d'électricité.

En attendant que les responsables trouvent la formule magique pour moderniser la compagnie, qui devrait crier faillite, ils pourraient utiliser les relations publiques pour se rapprocher de la population. La médecine communique sur les maladies incurables, pourquoi pas l'ED'H sur le blackout!

Pendant que la direction de l'ED'H cherche la meilleure formule pour communiquer avec ses abonnés, on veut aussi croire qu'elle travaille pour apporter des solutions durables au problème énergétique. Les diagnostics sont là. Ils sont connus de tous.

L'été dernier, les plus hautes autorités de l'Etat avaient lancé un cri d'alarme sur la crise énergétique. On annonçait de grands investissements pour le secteur. On prédisait même l'électricité vingt-quatre heures sur vingt-quatre à partir de juillet prochain. Une nouvelle promesse. Rien qu'une promesse!!!

Comme toujours, la population doit patienter. Patienter avant d'avoir de l'électricité comme prédit. Les abonnés qui n'ont pas reçu leur bordereau depuis plusieurs mois le peuvent aussi. Ceux qui font la demande d'un compteur depuis des mois, voire des années, peuvent aussi patienter. Ceux qui veulent la fin des prises clandestines peuvent aussi espérer. L'énergie n'est-elle pas l'une des priorités du gouvernement ? Si vous ne croyez pas, allez revoir la définition des cinq E de l'administration Martelly-Lamothe.

Jean Pharès Jérôme

pjerome@lenouvelliste.com

Commenter cet article