Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

L'agent décédé Jn Pierre Frandieu a plutôt été exécuté, selon ses proches parents

2 Octobre 2012, 15:24pm

Publié par haiti-refondation-org

La famille de Jn Pierre Frandieu accuse la présidence d'avoir menti sur la vraie cause du décès de l'agent

par Jean Monard Metellus

Un oncle et un frère de la victime ont confié à Infohaiti ce matin que le palais national cherche délibérément à cacher la vérité sur la véritable cause du décès hier de l'agent attaché à la securite du président Michel J. Martelly lors de la marche (9 kms à peu près) qu'avaient entreprise le chef de l'Etat en compagnie de ses partisans à son retour de la 67e Assemblée générale des Nations Unies.

Policier-Frandieu-Jean-Pierre-DCD-1erOct2012-bis.jpg

"Ils ont menti en indiquant au monde entier que mon frère était mort à la suite d'une crise cardiaque alors qu'en réalité Jean Pierre Frandieu était tué par balle et les impacts de la balle sont encore visibles au cou et dans un oeil de la victime", a confié cet homme, lui-même expert en sécurité (formé au Canada)  qui a souhaité garder l'anonymat car, précise t-il, le coup pourrait bien venir de l'entourage même du président car, les compétences de l'agent Frandieu qui a notamment étudié au Chili suscitaient des jaloux et il avait même du rejoindre la sécurité du premier ministre Laurent Lamothe après qu'on lui ait préféré un autre agent moins qualifié pour prendre la responsabilité de la securite de la première dame Sophia Martelly.

Le concerné qui confie avoir vu le corps de son frère à la morgue de l'HUEH est formel et a même précisé que la balle a transpercé le cou de la victime pour ressortir par l'oeil-droit. "C'est inacceptable et irresponsable de la part du président Martelly qui a exposé sa vie en même temps que celle de tout son entourage dans une marche à pied aussi improductive qu'inutile". L'oncle de la victime est du même avis et souhaite que le monde entier sache la vérité: "Mon neveu n'est pas mort suite à une crise cardiaque; il est mort à cause de la mégalomanie et la folie d'un chef d'Etat qui cherche désespérément à prouver une popularité qui n'existe que dans son imagination".

 


Commenter cet article