Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

Séisme en Haïti : huit départements géographiques sérieusement menacés selon le BME

17 Janvier 2017, 12:36pm

Publié par haiti-refondation-org

Séisme en Haïti : huit départements géographiques sérieusement menacés selon le BME

Huit départements géographiques sur dix sont sous menace d’un tremblement de terre, prévient l’ingénieur géologue, Claude Prépetit, directeur général du Bureau des mines et de l’énergie (BME).

Les départements de la Grande Anse, des Nippes (Sud-Ouest), du Sud, du Sud-Est et de l’Ouest où se trouve la capitale, Port-au-Prince sont exposés à une « faille », qui traverse la presqu’ile du Sud sur 250 kilomètres de long, précise-t-il, lors d’une conférence-débats, organisée, le vendredi 13 janvier 2017.

Le Nord, le Nord-Est et le Nord-Ouest sont également exposés à une autre « faille », qui traverse la mer du Nord, poursuit-il.

Huit millions d’Haïtiennes et d’Haïtiens, sur environ dix millions, seraient exposés à des tremblements de terre sur les failles Sud et Nord, indique-t-il.

Face à ces menaces, le Ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) devrait introduire des programmes, visant à développer de bons « réflexes » chez la population, lors des catastrophes naturelles, souhaite Prépetit.

« Il faut donner les moyens, les compétences et l’autorité nécessaires, dans l’idée de permettre aux mairies de donner des permis de construction, en connaissance de cause », soutient-il, appelant la population et l’État a se responsabiliser, en ce sens, en vue de protéger les vies et les biens.

Il exhorte les autorités à assurer le respect des normes de construction, tout en rappelant que l’État avait adopté un « guide de construction », après le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010.

Quel est la valeur légale de ce guide ? Quelles sont les sanctions prévues, en cas de non-respect de ce guide ? se demande-t-il.

Le BME plaide pour l’élaboration d’un plan de réponse, afin d’apporter secours aux victimes « dans les secondes, qui suivent une catastrophe naturelle ».

La conférence-débats du vendredi 13 janvier 2017 a eu lieu, dans le cadre d’une journée de sensibilisation autour du thème : « les désastres naturels en Haïti. 7 ans plus tard », organisée par le bureau du secrétaire d’État à la population, Guy Gérard Georges.

Par ailleurs, à l’occasion du 7e anniversaire du séisme du 12 janvier 2010, le président provisoire sortant de la république d’Haïti, Jocelerme Privert, accompagné du premier ministre, Enex Jean-Charles a déposé, le jeudi 12 janvier 2017, une gerbe de fleurs sur le site mémorial de Saint-Christophe, au nord de la capitale.

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a fait environ 300 milles morts et d’énormes dégâts matériels.

Source : http://www.alterpresse.org

PROCHAIN TREMBLEMENT DE TERRE DANS LE NORD D'HAITI : LE BILAN SERA LOURD

 

Source : http://ayibopost.com/900-bombes-atomiques-voila-lenergie-que-degagera-le-seisme-dans-le-nord-dhaiti/?platform=hootsuite

RISQUE SISMIQUE AUX ANTILLES : DES ÎLES SOUS LA MENACE D'UNE CATASTROPHE

EXPLICATTION

 

Commenter cet article

michel william 23/01/2017 04:18

Depi 2012 BME ap repete nou ,menm bagay la.Li tounen yon chanson.Gouvenman an fè yon plan de kontenjans avek tout ministè yo dont BME.Se poudi nou sak prevwa nan plan sa, ki kob ki deja aloue nan ekzesis 2016-2017 la,an previzyon de evantyl seyism sa yo.si non, ki sak ou prevwa nan nivo risk ak dezas mesi