Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

Déjà dix morts recensés dans le Nord, un nombre encore indéterminé de blessés et de disparus…le Nord d'Haïti totalement inondé… -

7 Novembre 2016, 10:36am

Publié par haiti-refondation-org

Photo : Logan Abassi – UN/MINUSTAH

Photo : Logan Abassi – UN/MINUSTAH

Les pluies diluviennes qui se sont abattues, samedi soir, sur la ville du Cap-Haïtien ont déjà fait six morts, selon ce qu’a fait savoir au Nouvelliste le délégué du département du Nord, Hébert Polycarpe, dix morts, selon la protection civile, alors que la deuxième ville du pays est totalement inondée, le directeur du Centre national de météorologie annonce que le Nord va continuer à recevoir de la pluie.

Le Cap-Haïtien est totalement inondé. L’eau a atteint plus d’un mètre de hauteur. Les alluvions et les fatras de toutes sortes déferlés sur les routes empêchent aux autorités d’intervenir. Quatre morts dans une même famille ont été enregistrés dans la zone de Charier : un petit garçon âgé d’un an et demi, deux fillettes entre huit et douze ans et leur mère décédée après avoir été transportée à l’hôpital. Selon les précisions du délégué départemental du Nord, Hebert Polycarpe, la maison de cette famille s’est effondrée pendant que les pluies s’abattaient sur la ville.

Deux autres corps sans vie ont été découverts dans la localité de Cormier non loin d’une plage. Selon Hebert Polycarpe, un homme a trouvé la mort après avoir été frappé à la tête à lui suite d’un éboulement et le corps inerte d’une autre personne a été retrouvé sur la plage.

Cependant, selon notre correspondant permanent au Cap-Haïtien, Gérard Maxineau, il y aurait aussi des morts dans les zones le Bas Aviation et La Forcette.

« Les riverains m’ont fait savoir qu’ils ont aussi enregistré plusieurs décès sans donner des chiffres. Ils en ont profité pour critiquer les autorités qui, depuis les inondations samedi n’ont rien fait pour leur porter assistance », a rapporté le journaliste.

Selon Gérard Maxineau, si des politiques et les habitants dans la zone de Carénage ont commencé avec le déblaiement de la route et des maisons, la situation demeure très critique dans les quartiers comme Celicours et de Bas Aviation durement touchés par les intempéries.

Le délégué du département du Nord, Hebert Polycarpe a fait savoir au journal que les Travaux publics interviennent dans certains quartiers au Cap-Haïtien. « Il y a déjà sur le terrain une réponse appropriée », a-t-il dit, craignant de nouvelles pluies sur la ville.

Contacté par Le Nouvelliste, le directeur du Centre national de météorologie, Ronald Semelfort a indiqué que selon les modèles de prévisions météorologies, il va continuer à pleuvoir sur le département du Nord. Il a appelé la population à la vigilance

Dans un communiqué publié dimanche après-midi, Le président Jocelerme Privert, se dit « préoccupé par les récentes inondations survenues dans la ville du

Cap-Haïtien et ses environs dans la journée du samedi 5 novembre 2016, suite à la tombée de pluies torrentielles occasionnant une montée des eaux de ruissellement dans la plupart des rues du centre-ville et des zones avoisinante. »

Il a déploré les pertes en vies humaines sans donner de chiffres et les énormes dégâts dans les plantations.

« Dans le but de porter assistance rapidement à la population du grand nord, plusieurs actions sont déjà en cours pour relancer les activités dans les meilleurs délais. Le ministère des TPTC travaille actuellement à rétablir la circulation alors que la DPC continue avec l'évaluation des dégâts au niveau des différentes régions affectées. Par ailleurs des fonds destinés à répondre aux premières urgences sont disponibles à la direction départementale du Ministère de l’Économie et des Finances afin d’apporter les premières réponses », lit-on dans le communiqué du palais national.

« Le chef de l’État tient à rassurer la population en général et les familles affectées en particulier que le gouvernement continuera à mettre en œuvre des dispositions urgentes et appropriées pour les accompagner. Il en profite pour inviter les riverains à la prudence en les exhortant à évacuer les zones à risques, suspendre les activités maritimes, éviter la traversée des rivières et surtout de rester à l’écoute des médias pour les consignes de sécurité à prendre en compte durant cette période. »

Épargné par l’ouragan Matthew qui a dévasté le grand Sud au début du mois d’octobre, le département du Nord fait face actuellement au nordé qui va provoquer des intempéries, selon les prévisions des autorités.

Robenson GEFFRARD

Source : http://lenouvelliste.com

Commenter cet article