Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

La transmission par voie sexuelle fait craindre une propagation plus rapide du virus Zika

22 Août 2016, 09:34am

Publié par haiti-refondation-org

Microcéphalie (croissance anormale de la boîte crânienne et du cerveau) chez les nouveau-nés

Microcéphalie (croissance anormale de la boîte crânienne et du cerveau) chez les nouveau-nés

Les autorités sanitaires du Texas ont annoncé mardi un cas de transmission du virus Zika, potentiellement dangereux pour les femmes enceintes, par contacts sexuels et non par une piqûre de moustique. Une annonce qui fait craindre une accélération de la propagation de la maladie.

Alors que l'épidémie de Zika s'étend en Amérique Latine, les autorités sanitaires américaines (Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies ou CDC) ont confirmé mardi un cas aux Etats-Unis de transmission du virus par voie sexuelle.

"Un voyageur qui s'était rendu au Venezuela est rentré aux Etats-Unis et a développé des symptômes d'infection par le virus du Zika tout comme la personne avec laquelle il a eu des relations sexuelles et qui n'a pas elle quitté le territoire américain", a confirmé mardi le Dr Tom Frieden, directeur des CDC, alors que la nouvelle de cette contamination avait été annoncée plutôt par les autorités de santé publique du comté de Dallas.

Ce "premier cas d'infection domestique a été confirmé par des tests de laboratoire", a-t-il précisé sur Twitter.

Vers une accélération de la propagation du virus?

Ce cas "change la donne", a affirmé Zachary Thompson, le directeur des services de santé du comté de Dallas, cité par la chaîne américaine ABC News.

La transmission par voie sexuelle - en plus des infections par piqûre du moustique Aedes Aegypti, son principal vecteur - intensifie les craintes d'une propagation rapide de Zika. Potentiellement, cela signifierait que le virus pourrait se répandre en dehors des zones où se trouvent les moustiques infectés.

La maladie, pour laquelle l'Organisation mondiale de la santé a décidé d'instaurer l'état d'urgence de santé publique de portée internationale, se répand déjà à grande vitesse avec plus de 30 pays touchés.

L'essentiel des contaminations a lieu en Amérique latine, par le biais du moustique tigre et l'OMS estime que le virus pourrait contaminer quatre millions de personnes sur le continent américain. Des cas ont également été signalés en Afrique (Cap-Vert) et en Asie (Thaïlande, île de Sumatra). En Europe et en Amérique du Nord, des dizaines de cas ont été rapportés chez des personnes revenant de voyages.

Un vaccin n'est pas attendu avant plusieurs années

Il n'existe actuellement ni traitement permettant de soigner les patients atteints, ni vaccin pour endiguer la propagation de Zika, ni même de tests fiables afin de détecter la maladie. Le laboratoire Sanofi Pasteur, a annoncé mardi se lancer dans la recherche d'un vaccin. Mais il n'y en aura probablement pas de sûr et efficace avant plusieurs années, a estimé le directeur de l'Institut américain des allergies et maladies infectieuses, le Dr Anthony Fauci, même si les recherches semblent prometteuses.

Dans ce laps de temps, la prévention est donc la seule façon de limiter l'ampleur de l'épidémie. Le meilleur moyen d’y échapper reste d’éviter d’être piqué par un moustique. Dans plusieurs pays et territoires particulièrement touchés par le virus, il a été recommandé aux femmes qui prévoyaient de tomber enceinte de reporter leur grossesse. Ailleurs, il a été conseillé aux femmes enceintes de ne pas se rendre dans les zones où se concentrent les moustiques infectés.

La Croix-Rouge américaine a par ailleurs demandé mardi aux donneurs de sang potentiel qui se sont rendus dans des zones où sévit le virus Zika d'attendre au moins quatre semaines de faire leur don.

Le préservatif, nouvel outil de prévention?

La transmission du virus par voie sexuelle devrait induire des consignes de prévention supplémentaires, notamment le port du préservatif.

"Le fait de savoir que le virus Zika peut se transmettre par des relations sexuelles intensifie notre campagne pour sensibiliser le public à des mesures de protection", a expliqué Zachary Thompson. "Outre l'abstinence, le préservatif est la meilleure manière de se protéger contre toute infection transmise sexuellement."

Par V.R. avec AFP

http://www.bfmtv.com/international/transmission-du-virus-zika-par-voie-sexuelle-ca-change-quoi-948518.html

Commenter cet article