Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

CROIX ROUGE : VAGUES DE CHALEUR - SE PRÉPARER

22 Juillet 2016, 09:08am

Publié par haiti-refondation-org

La chaleur peut être meurtrière

 

QUELQUES EXEMPLES :
 

Canicule européenne de 2003

Une étude de l'Inserm publiée le 25 septembre fait état de 14 802 morts (période du 1er au 20 août) soit une surmortalité de 55 %

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule_européenne_de_2003 - En cache - Similaires

28 mai 2015 ... L'Inde connaît des températures caniculaires depuis plusieurs jours. La vague de chaleur pourrait encore durer quatre à cinq jours.            

La vague de chaleur en Inde fait plus de 2 000 morts -

Le Monde - www.lemonde.fr/.../la-vague-de-chaleur-en-inde-fait-plus-de-2-000-morts_4644092_3216.html -

21 juin 2016 ... Aux États-Unis, le Sud-Ouest du pays en proie à une vague de chaleur inédite. Déjà 4 morts

juil. 2016 ... Quatorze personnes ont trouvé la mort le weekend dernier dans le sud de l' Algérie suite à une vague de chaleur

Protégez-vous

  • Evitez les sorties et activités intense (sports, jardinage, bricolage,...) aux heures les plus chaudes (11h - 17h).

  • Si vous devez sortir, restez à l'ombre et portez des vêtements légers (en coton), amples et de couleur claire.

  • Fermez les volets et rideaux des façades exposées au soleil, la nuit ouvrez-les et provoquez des courants d'air.

  • Rafraîchissez-vous

     

  • Restez à l'intérieur de votre domicile, dans les pièces les plus fraîches.

  • Si vous ne disposez pas de pièces fraîches dans votre domicile, passez au moins deux heures par jour dans un endroit climatisé (grand magasin, cinéma, ...)

  • Prenez régulièrement dans la journée des douches ou bains frais, sans vous sécher.

  • Buvez et continuez à manger

  • Buvez sans attendre d'avoir soif, au moins un litre et demi d'eau par jour.

  • Evitez les boissons alcoolisées, avec de la caféine (café, thé, colas, ...) ou trop sucrées.

  • Mangez de façon habituelle en privilégiant les fruits et les légumes (sauf en cas de diarrhée).

Demandez conseil à votre médecin, votre médecin

  • Surtout si vous suivez un traitement ou ressentez des symptômes inhabituels.

Pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrants de troubles mentaux)

  • Prenez régulièrement de leurs nouvelles en les appelant, en leur rendant visite.

  • Proposez-leur régulièrement à boire même sans demande de leur part.

Quels sont les risques liés à la chaleur ?

CROIX ROUGE : VAGUES DE CHALEUR - SE PRÉPARER

Les crampes de chaleur

Les crampes musculaires apparaissant surtout si on transpire beaucoup lors d'activités physiques exigeantes.

L'épuisement dû à la chaleur

Il survient après plusieurs jours de chaleur, se manifeste par des étourdissements, faiblesse et fatigue, insomnie ou agitation nocturne inhabituelle.

 

Il faut 

  • Cesser toute activité et se reposer dans un endroit frais.

  • Ne pas entreprendre d'activités exigeantes pendant plusieurs heures.

  • Boire des jus de fruits légers ou une boisson énergétique diluée d'eau.

  • Consulter un médecin si les symptômes s'aggravent.

Coup de chaleur

C'est un problème grave qui peut s'avérer fatal sans sois rapides. Le corps n'arrive pas  contrôler la température qui augmente vite et peut atteindre et dépasser 40°C. Il se manifeste par une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête violents, confusion et perte de connaissance, éventuellement de convulsions.

Il faut

  • Demander une assistance médicale au plus vite : appeler le 15.

  • En attendant : placer le sujet à l'ombre et le refroidir en l'aspergeant d'eau froide et en le ventilant ou bien donner une douche froide ou un bain frais.

Il y a toujours autour de nous une personne âgée isolée qui peut être dans une situation d'inconfort, voire en danger à cause de la chaleur : relayez ce message autour de vous !

Si vous êtes particulièrement vulnérable, notamment, très âgé, dépendant pour les actes de la vie quotidienne, prévenez votre entourage pour qu'il vous accompagne.

Si, dans votre entourage, vous connaissez une personne particulièrement vulnérable (personne âgée, personne isolée ...), organisez son soutien:

Si vous, ou une personne de votre entourage, souffrez d'une maladie chronique et/ou suivez un traitement médicamenteux au long cours et si vous n'avez pas consulté récemment votre médecin traitant, demandez lui conseil.

Si votre habitat est particulièrement mal adapté à la chaleur : étage élevé, habitat mansardé, mal isolé, absence de volets...

Prévoyez si possible de vous rendre régulièrement dans un endroit frais ou climatisé (grands magasins, cinéma..).

Pensez à organiser l'accompagnement des personnes fragiles de votre entourage.

La chaleur est accablante surtout

  • lors des premières chaleurs car le corps n'est pas habitué aux températures élevées,

  • lorsque la chaleur dure sans répit plusieurs jours ou est continue jour et nuit,

  • quand il fait très humide et qu'il n'y a pas de vent,

  • les effets de la pollution atmosphérique s'ajoutent à ceux de la chaleur.

Le ministère, chargé de la santé émet alors une mise en garde canicule et santé. Ces messages, diffusés également par Météo-France, l'Institut de veille sanitaire et les Agences de sécurité sanitaire peuvent s'accompagner si nécessaire d'informations qualitatives concernant d'autres paramètres météorologiques (comme l'humidité de l'air ou le vent) ou la pollution de l'air.

Il est alors impératif de se protéger.

Conseils pour limiter l'augmentation de température de l'habitation

  • fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.

  • maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit. Provoquer des courants d'air dans tout le bâtiment dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.

  • baisser ou éteindre les lumières électriques.

Conseils individuels

  • Evitez de sortir à l'extérieur aux heures les plus chaudes (11h - 21h) et restez à l'intérieur de votre habitat dans les pièces les plus fraîches et au mieux, dans un espace rafraîchi (réglez alors votre système de rafraîchissement 5°C en dessous de la température ambiante),

  • en l'absence de rafraîchissement dans votre habitation, passez au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics),

  • si vous devez sortir à l'extérieur, préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l'ombre dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil,

  • si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire,

  • prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains frais, sans vous sécher,

  • buvez régulièrement et sans attendre d'avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale (en cas de fortes chaleurs, il faut boire suffisamment pour maintenir une élimination urinaire normale),

  • ne consommez pas d'alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation,

  • évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas)car ces liquides sont diurétiques,

  • en cas de difficulté à avaler les liquides, prenez de l'eau sous forme solide en consommant des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes) et des crudités (concombre, tomate, sauf en cas de diarrhées) voire de l'eau gélifiée,

  • accompagnez la prise de boissons non alcoolisées d'une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l'organisme en sels minéraux (pain, soupes...),

  • évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d'énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage...).

Conseils collectifs

  • pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l'absence de demande de leur part,

  • pensez à appeler vos voisins ou vos amis âgés et handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

 

Commenter cet article