Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES EN HAÏTI : 2 029 INSCRITS CONFIRMÉS

25 Avril 2015, 09:01am

Publié par haiti-refondation-org

Sophia Martelly : "Palman tou dwat"

Sophia Martelly : "Palman tou dwat"

Les enregistrements des candidats et candidates pour les prochaines élections législatives ont pris fin le 24 avril à minuit et le Conseil électoral provisoire (Cep) n’envisage pas de prolonger une nouvelle fois la période d’inscription.

Au niveau de la pré-inscription en ligne on a relevé 2 350 personnes, sur le système informatique du Cep.

305 ont été enregistrées par leurs partis et regroupements politiques respectifs comme des candidats et candidates aux Sénat, et 2 045 à la députation.

Seuls 2 029 ont pu finalement s’inscrire physiquement dans les bureaux électoraux départementaux (Bed).

262 des inscrits souhaitent devenir des sénateurs, or seuls 20 postes, soit deux tiers du Sénat, sont à combler.

1 767 personnes sont inscrites pour devenir députés, cependant la chambre des députés ne compte que 119 sièges.

En termes de représentation axée sur le genre, 162 femmes sont inscrites et 1 867 hommes.

Dans le calendrier initial émis par le Cep, les inscriptions devaient s’achever le 19 avril.

Mais suivant la demande des partis et regroupements politiques, et suivant une requête du gouvernement auprès des responsables du Conseil électoral, le délai a été prolongé jusqu’au 23 pour les pré-enregistrements en ligne, et le 24 avril pour les enregistrements dans les Bureaux électoraux départementaux (Bed).

Malgré cette prorogation plusieurs candidats ont raté le train parce que leur dossier s’est avéré incomplet.

Pour ces derniers, « il n’y aura pas de nouveau délai », confirme la conseillère Yolette Mengual, dans une conversation téléphonique avec AlterPresse.

« Le conseil n’est pas responsable » du fait que certaines et certains n’ont pas pu s’inscrire aux Bureaux électoraux départementaux (Bed), souligne la conseillère.

Suivant le calendrier officiel la liste des candidates et candidats législatifs agréés devrait être connue le 1er mai prochain, soit dans une semaine.

N’écartant pas la possibilité que ce délai ne soit pas respecté, la conseillère Mengual rappelle qu’ « il faut travailler sur les dossiers en les analysant avec minutie », une tâche qui risquerait de prendre du temps.

Source : www.alterpresse.org

 

Commenter cet article