Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Haiti-Refondation.org

Crise électorale - Déclaration des organisations de la société civile

3 Septembre 2014, 11:36am

Publié par haiti-refondation-org

                          DÉCLARATION

1er Septembre 2014

Les institutions et organisations signataires de la présente, extrêmement préoccupées par la situation politique du pays et en particulier par le retard inacceptable enregistré dans le déroulement du processus électoral, invitent instamment les Responsables du Pouvoir Exécutif et du Pouvoir Législatif, à se mettre d’accord sur les modalités d’un nouveau« round » de négociations, devant conduire au déblocage de la crise politique, et du vote de l’amendement de la loi électorale.

Il n’existe pas d’autre voie que le dialogue, pour résoudre ce conflit politique, créer un environnement propice aux élections et préserver la paix publique et les intérêts de la nation haïtienne. En adoptant la Constitution de 1987, le Peuple haïtien a opté pour un régime démocratique, qui implique la séparation et l’équilibre des pouvoirs. La Constitution confie l’exercice de la Souveraineté Nationale aux trois Pouvoirs Législatif, Exécutif et Judiciaire et interdit formellement dans son article 60.1. à l’un des Pouvoirs, d’exercer les attributions de l’un des deux autres. Une telle usurpation nous ramènerait aux jours honnis de la Dictature. Ce qui est absolument hors de question. Par ailleurs, aucun des Pouvoirs ne peut se dérober à ses responsabilités constitutionnelles.

Les Pouvoirs Législatif et Exécutif doivent donc trouver une entente, un « modus vivendi ». Nous encourageons les dirigeants actuels à faire preuve de patriotisme et de maturité politique pour placer l’intérêt de la Nation au-dessus de leurs intérêts personnels. Nous les invitons à renoncer à tout radicalisme, à tout « jusqu’au boutisme », à faire preuve de mesure, afin de trouver une solution « gagnant-gagnant » à ce conflit.

Les institutions et organisations signataires de la présente, restent à la disposition des deux Pouvoirs concernés, pour toute consultation jugée utile, dans le but d’apporter une contribution à l’établissement, de façon concertée, des modalités de ce nouveau « round » de négociations, dans l’intérêt supérieur du Pays.

Suivent les signatures.

Poulard Guire
Archevêché de Port-au-Prince

Délissaint Yvon
Fédération Protestante d’Haïti (FPH)

Duracin Zachée
Eglise Episcopale d’Haïti (EEH)

Beauvoir Max
Confédération Nationale des Vodouisants Haïtiens

Desroches Rosny
Initiative de la Société Civile (ISC)

Paultre Edouard
Conseil Haïtien des Acteurs Non Etatiques (CONHANE)

Espérance Pierre
Réseau National de Défense de Défense des Droits Humains (RNDDH)

Mortimé Antonal
Plateforme des Organismes de Droits Humains (POHDH)

Bajeux Sylvie
Centre Œcuménique des Droits Humains (CEDH)

Jocelyne Colas Noel
Commission Episcopale Justice et Paix (JILAP)

Jacques James
Initiative des Citoyens Engagés pour le Changement d’Haïti

Jean Gédéon
Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH)

 

Commenter cet article